A Nyugat kritkájának változásai 1919 után

Fő cikk tartalom

András Krajkó

Absztrakt

Le courant littéraire du Nyugat («Occident») est né au centre de l'effervescence et de l'agitation •de notre littérature nationale, dans la lutte pour la modernisation de la littérature. Le développement de ce courant littéraire a été provisoirement interrompu, ou plutőt a été forcé de chercher de nouvelles voies. Le present article s'efforce d'examiner comment la critique rattachée ä ce rnouvement cherche et trouve sa place dans la situation nouvelle. Mais il s'agit forcément d'une place de transition dans cet etat transitoire des circonstances. Cependant les contours les plus marqués de la prise de position fundamentale de la critique se detachent sur l'arriere-plan. Cette prise de position peut étre caractérisée — comme d'ailleurs le rnouvement entier lui-méme par une orientation centriste qui vent se désolidariser et de la gauche et de la droite en se gardant de professer une foi politique. Et ä cause desinterpretations et des motivations individuelles et changeantes l'orientation critique de ce courant littéraire reste toujours informe et ses prises de position manquent d'une reelle coordination d'idées: ce qui revient ä dire qu'il ne s'agit pas d'une identité de vues que puisse témoigner d'une tendance unificatrice. Des aspirations, destendances déterminées se dégagent tout de mérne de cette diversité d'opinions. Ces tendances se manifestent dans Pactivjté critique de la revue cherchant un équilibre et un •syncrétisme d'idées et aussi dans son culte soi-disant apolitique de la littérature. Elles Sönt les consequences de la nouvelle situation du rnouvement Nyugat, et en mérne temps elles resultant d'une partié des traditions du rnouvement mérne: c'est-á-dire elles expriment á la fois Pattachement aux traditions et leur critique, I'acceptation et le refus de I'ordre établi. On ne peut pas nier que ces aspirations aient eu une certaine objectivité, une certaine raison d'etre dans le climat politique •de l'époque; mais cette prise de position équivalait tout de mérne á l'abandon de la politique d'oppositionsition précédente sans equivoque. Et cet abandon seul pris en lui-méme diminuait I'importance du rnouvement, et encore plus il équivalait ä un rétrécissement de ses perspectives.

Cikk részletek

Hogyan kell idézni
Krajkó, A. (1972). A Nyugat kritkájának változásai 1919 után. Acta Historiae Litterarum Hungaricarum, 12, 59-71. Elérés forrás https://ojs.bibl.u-szeged.hu/index.php/ahlithun/article/view/22467
Folyóirat szám
Rovat
Articles