The Social Component of Algerian Nationalism

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

László J. Nagy

Résumé

Le mouvement national algérien a un fort composant social depuis sa naissance dans les années 1920. Il se concrétise dans la question agraire. Au cours de la guerre de libération nationale, le composant social du programme du FLN s’approfondit insistant déjà non seulement sur l’anticolonialisme, mais l’anticapitalisme. (Exemples : Cuba, Yougoslavie.) Cette évolution aboutit à utiliser le terme « socialisme » pour la construction de la novelle société. Après l’explosion sociale en 1988, le FLN supprime le terme socialisme dans son programme, mais la structure sociétale reste sur place. L’islamisme populiste, force politique dominante entre 1988-1992, n’arrive pas à la détruire. Et le hirak, le libéralisme populiste actuel y arrivera ?

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
J. Nagy, L. (2021). The Social Component of Algerian Nationalism. Études Sur La Région Méditerranéenne, 31, 153-159. Consulté à l’adresse https://ojs.bibl.u-szeged.hu/index.php/mediterran_tanulmanyok/article/view/34774
Rubrique
Articles