Mon engagement dans la lutte pour l’indépendance

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Nourredine Abdi

Résumé

Né lé 15 Août 1929 à Médéa, le 1er Novembre 1954, j’avais exactement 25 ans et 2 mois et demi. Jusque-là mon engagement consistait surtout en la participation aux diverses réunions et débats politiques auxquels je pouvais assister. De même, la lecture de la presse dont celle du Parti du Manifeste et celle du MTLD que me fournissait mon coiffeur à Médéa ou quelque vendeur à la sauvette à Alger. Enfin, les discussions avec mes camarades au collège, puis à l’université dont Mohamed Benyahia, Réda Malek, Abdesselam Belaïd… qui, originaires de l’Est algérien, furent plus touchés que moi par les événement du 8 Mai 1945 et se trouvaient engagés en conséquence. C’est de par ma qualité d’enseignant, que j’ai apporté mon soutien en 1956, à la constitution de l’UGTA, puis à la grève des étudiants. A partir de l’année suivante, je participais directement à la lutte de libération, dans l’organisation d’Alger dans le cadre de la wilaya IV. Enfin, je poursuivis mon action hors du pays à partir de mars 1958, y compris en vue de la décolonisation agraire surtout après mon retour le 19 avril 1962.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Abdi, N. (2021). Mon engagement dans la lutte pour l’indépendance. Études Sur La Région Méditerranéenne, 31, 161-167. Consulté à l’adresse https://ojs.bibl.u-szeged.hu/index.php/mediterran_tanulmanyok/article/view/34775
Rubrique
Articles